• Attendre.

    Bonjour,

    Attendre.

     

     

    Des jours de silence, un journal de pages blanches.

    Je pense à  François Béranger, ‘’Je suis vidé comme un petit sac en papier’’.

    A Jacques Higelin, ‘’Je suis comme un chewing-gum au fond d’un lance pierre’’.

    J’en ai tellement gros sur la patate, qu’elle est mole et toute fripée.

    Pas possible de l’éplucher et d’exprimer ce qu’il y a dedans.

    Pourtant, je n’ai pas eu de traitement anti germination…

    D’ailleurs, très positivement, j’attends que ça germe.

     

    Or, c’est très sec,

     

    J’attends une pluie Nougarienne avec ses claquettes,

    Un orage que m’enverrait tonton Georges.

    La pluie nantaise de Barbara.

     

    Attendre.

     Creative Commons

     

     

     

     

    « Séné, Morbihan, 9 septembre 2016Fil blanc »

  • Commentaires

    28
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 16:14

    Bonjour Pierre ,

     

    Il pleut,
    Il pleut,
    Sur les jardins alanguis,
    Sur les roses de la nuit,
    Il pleut des larmes de pluie,
    Il pleut,
    Et j'entends le clapotis,
    Du bassin qui se remplit,
    Oh mon Dieu, que c'est joli,
    La pluie,
    Une odeur de foin coupé,
    Monte de la terre mouillée



    Quand Pierre rentrera ...

    (Barbara)

    ( Je sais c'est facile , mais si beau)

     

    27
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 04:35

    Bonne fin de semaine Pierre !

    26
    Catherine catherine
    Mardi 1er Novembre 2016 à 19:07

    Hello   ,,    De  très  belles  pages     ainsi  que de  très  jolies  photos  ,,,   en noirs  et  blancs    mes  préférées   ,,,  qui  accompagnent    de  très  beaux  textes  ,,   Félicitation  ,,

     La  promenade   dans   votre  blog   a   été    un  agréable  moment  

    Catherine

    25
    Mardi 1er Novembre 2016 à 18:27

    Le trou au milieu...................C'est a force d'attendre...............happy          ............... Georges..

    24
    Lundi 31 Octobre 2016 à 17:21

    Tiens, premier pas vers un silence rompu... en douceur, laisser venir la muse pour ne pas l'effrayer. L'apprivoiser à nouveau et la séduire pour notre grand plaisir.

    23
    Samedi 29 Octobre 2016 à 09:51

    Bon week-end !

    22
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 19:00

    Je passe te sopuhaiter un très bon we

    21
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 08:22

    Bonne fin de semaine!

    20
    Mardi 25 Octobre 2016 à 10:53

    Bonjour Pierre,

    Merci pour tes compliments, ça fait plaisir.
    j'attends moi aussi, pas la pluie ni l'orage ... J'attends que le temps arrange certaines choses.
    Bonne journée, bises, Véronique

    19
    Lundi 24 Octobre 2016 à 06:27

    Ce banc a bien de la chance d'avoir un aussi joli texte à ses côtés!!

    18
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 20:16

    bel effet

    17
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 16:11

    Un beau noir et blanc et joli clin d'oeil aux poètes-interprètes disparus :-)

    16
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 20:15

    Bonsoir Pierre,

    Un beau cliché en noir et blanc, c'est vraiment très beau ... Passe une très bonne soirée, bises, Véronique

    15
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 17:38

    "un chewing-gum au fond d'un lance pierre..." intello que de belles trouvailles littéraires !

    14
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 11:08

    De superbes mots qui aident à patienter :-)

    Bon vendredi

    13
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 22:25

    Le banc est bien fatigué, le noir et blanc lui va si bien

    Très beau texte dans l'attente d'un retour

    Bonne soirée, 

    Dany

    12
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 20:28

    Pas d'autre solution que d'attendre et la muse viendra... Elle revient toujours..et quand on s'y attend le moins.

    la photo est très belle

    11
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 14:31

    Patience, tu n'as qu'à t'asseoir sur ce magnifique banc... l'écouter dans le silence de tes pages, dans le silence de tes images...il a plein de chose à dire, il tant vécu... écoute bien, moi, je l'entends déjà. yes

    A très bientôt, je suis sûr.

    Amicalement

    10
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 13:35

    texte et photo extra! amitiés

    9
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 10:55

    Bonjour Pierre. On attend toujours. Jusqu'au moment où on n'attend plus.

    "L'amour s'en va
    Comme cette eau courante
    L'amour s'en va
    Comme la vie est lente
    Et comme l'Espérance est violente."

    Bon, allez, la pluie est arrivée !

    8
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 07:51

    Les chanteurs nous accompagnent dans ces moments où on se retrouve seul sur un banc. Courage camarade, on est là, loin, virtuellement, mais présents.

    7
    Mardi 18 Octobre 2016 à 22:06

    Bonsoir

    Très beau texte et une belle photo

    Rêver, c'est le bonheur, attendre,c'est la vie

    Victor Hugo

    Bonne soirée

    François

    6
    Mardi 18 Octobre 2016 à 21:56

    L'attente quelle qu'elle soit est toujours pénible ,faut s'armer de patience et d'espérance .

    Bon courage Bises 

    Lucia

    5
    Mardi 18 Octobre 2016 à 21:42

    si belle photo - merci de nous faire un petit coucou - nous saurons attendre tes prochaines inspirations. Bises

    4
    Mardi 18 Octobre 2016 à 21:19

    Un très joli texte, j'aime beaucoup.

    Bises

    3
    Mardi 18 Octobre 2016 à 18:42

    Je n'attends plus, je vis. Enfin, j'essaie comme tout l'monde je pense, de vivre au mieux, même si j'espère la rencontre, un nouvel ami, un peu plus de sous, plus de guerres et de souffrances et tout un tas de choses, mais en les attendant ... je vis minute après minute, pleinement, la vie est courte.

    Bonne soirée

    2
    Mardi 18 Octobre 2016 à 17:56

     

    L'attente

    Devant la page blanche, parfois mon esprit fuit
    Il demeure coincé entre stop et envie
    Les mots ne viennent pas, ma gorge en est bloquée
    Et bien sûr, je ne peux, les poser sur papier.

    Parfois c'est la photo qui semble faire la gueule
    Devant un paysage,  une fleur, une meule
    Je ne sais plus cadrer, je n'ai le goût de rien
    Alors j'attends un peu et le plaisir revient.

    Les mots et les images parfois sont bien coquins
    Ils jouent à cache-cache et nous restons muets
    Il faut attendre un peu sur le bord du chemin
    Que revienne le goût de créativité.

    Marie LC, 18 octobre 2016

     

    Sur ce joli banc bien cadré dans un beau nb, l'attente sera moins longue...

     

    1
    Mardi 18 Octobre 2016 à 17:52

    Attendre n'est en effet pas la meilleure situation à vivre...
    Mais attendre en ces compagnies, c'est moindre peine.
    Bon courage et bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :