• Chaussettes à trous

                  Une belle journée de balade...Puis le soir...

     


    Chaussettes à trous

    Quand j’ôte mes godasses

    Qui ont broyé de la caillasse

    Mes bonnes vieilles chaussettes

    Ont des trous propres et nets.

     

    Usées râpées jusqu’à mon talon

    Elles ont des airs de vieux chiffons

    Par les accrocs où se couche le soleil

    La brise du soir ventile mes orteils

     

    Les petits brins secs de pailles

    S’agrippent hargneusement aux mailles

    Toutes ces mini brindilles aiguisées

    Aïe picotent des chevilles aux pieds

     

    Rafraichies dans le lavoir du ruisseau

    Essorées séchées pendues à un roseau

    Elles me conduiront encore plus loin

    Très tôt demain dans le petit matin.

     

    « Mont d'Arrée, Finistère. Août 2015(Bon)jour »

  • Commentaires

    30
    Lundi 16 Novembre 2015 à 08:32

    Bonjour

    Le lavoir ... le réseau social dantan

    Un joli poème simple beau comme la vie devrait être

    29
    Ymi
    Lundi 16 Novembre 2015 à 07:45

    Bonjour Pierre,

    Voilà une tranche de vie, comme je les aime, souriante, piquante et fraîche et pas cousue de fil blanc.

     

    28
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 09:35

    Joli lavoir. Nous en avons beaucoup en Bretagne.

      • Vendredi 13 Novembre 2015 à 09:56

        Hello Martine, ce lavoir est celui de Bozouls en Aveyron.

    27
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 18:15

    Amis de la poésie , bonsoir !

    ....et une superbe photo en prime !

    Très bonne soirée à toi.

    26
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 13:12

    Très très beau poème. Il me raconte, en vers, mon actualité.
    Je viens de découvrir un trou dans la semelle d'une chaussure.
    Il est vrai, que très confortable, je lui ai mené la vie dure.
    Alors, en te lisant je suis, là, bien obligé de sourire.
    Merci pour le commentaire que tu viens de m'écrire. 
    Il me fait très très plaisir.
    Bonne journée Pierre, Marc de Metz.
    @micalement, @ bientôt.

    25
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 07:49

    Bonjour Pierre , bonne journée à toi aussi en cette fête du souvenir !

    Amitiés , escapade ,

    24
    Mardi 10 Novembre 2015 à 12:10

    Bonjour ,

    Lavoir, lieu d'échanges

    de propos , de réflexions

    La brise sèche la laine

    et emporte loin la fatigue ...

    Amicalement

    23
    Mardi 10 Novembre 2015 à 10:59

    Joli post

    JP

    22
    Mardi 10 Novembre 2015 à 10:48

    Rhaaaa, ces chaussettes. Elles sont à la fois si importantes pour notre confort et si futiles... Sommes-nous nés pour les porter ?

    21
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:21

    Une manière poétique de parler de ses chaussettes trouées.... Bravo Pierre !

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 21:34

        Hello Eva,

        Je pense souvent à Boris Vian et à ses chaussettes à clous.

    20
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 15:27

    bonjour,

    ton texte m'a bien fait rire et j'adore ta photo ! bon dimanche, bises, véronique

    19
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 11:43

    tres beau ce lavoir !! joli le texte qui l'accompagne!! amitiés

    18
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 09:18
    Un bien bien joli lavoir et en Nb j'aime beaucoup ...
    Bises et bonne journée Pierre
    17
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 08:40

    Après avoir chauffé ses pieds en parcourant des kms sur les chemins empierrés, pouvoir enlever les chaussures et chaussettes et marcher nu pieds dans le ruisseau ou sur un tapis de mousse procure un instant de détente aussi bénéfique qu'une bonne sieste

    Amicalement

    Claude

    16
    Samedi 7 Novembre 2015 à 20:51

    J'aime beaucoup ce petit poème très frais.
    Un poème sur des chaussettes à trous, il fallait y penser, et en plus le rendre joli.
    Bien beau ce lavoir.
    Belle fin de soirée

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 21:35

        Hello Pascale.

        Boris Vian y avait pensé avant moi avec ses chaussettes à clous...

    15
    Samedi 7 Novembre 2015 à 20:26

    On ne peut plus regarder les chaussettes de la même façon maintenant !

    14
    Samedi 7 Novembre 2015 à 17:28

    oui un très beau lavoir  et un texte qui va bien  lol lol lol   !! bon weekend   A+ 

    13
    Samedi 7 Novembre 2015 à 16:48

    Bien beau poème et photo , merci ! .

    Tu ne passes plus chez moi , dommage ! , 

    12
    Samedi 7 Novembre 2015 à 16:24

    Alors là, c'est du vécu !

    Ah, le lavoir couvert... à la fin de la randonnée :-)

    11
    Samedi 7 Novembre 2015 à 16:12

    Je commençais à me faire du souci avec le rapport à la photo ..

    joli poème !!

    10
    Samedi 7 Novembre 2015 à 15:48

    Bonjour Pierre. Le titre m'interpelle car je n'y vois pas de corrélation avec l'image mais qu'importe puisqu'elle est belle est dans un beau noir et blanc et que le poème est amusant et bien tourné. Bonne soirée

      • Samedi 7 Novembre 2015 à 19:33

        Bonsoir Marie, j'ai lavé mes chaussettes et moi aussi dans ce lavoir...C'est écrit smile.

    9
    Samedi 7 Novembre 2015 à 15:31

    c'est amusant ce texte ... mon mari aussi collectionne les chaussettes trouées, il les aime si bien qu'il les porte encore maintes et maintes fois.

    Joyeux poème et belle photo ... bon week end très doux 

    8
    Samedi 7 Novembre 2015 à 14:28

    Ce poême sent le vécu et un peu les p.... mais fait ressurgir de ma mémoires de bien bons souvenirs

    Belle journée

    Dany

      • Samedi 7 Novembre 2015 à 14:31

        Bonjour Dagi, je me lave les pieds, non mais sans blague smile

    7
    Samedi 7 Novembre 2015 à 14:11
    En lisant ton poème je n'ai pu m'empêcher de penser aux enfants qui faisaient des kms dans les campagnes pour aller à l'école. Bon après - midi Bizzz. Lucia
      • Samedi 7 Novembre 2015 à 14:19

        Merci Lucia, que l'un de mes articles stimule l'imagination d'au moins un seul visiteur est ma plus belle récompense.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :