• Discrète.

    Discrète sous la pluie quelque part à Landivisiau.


     

    Personnalité discrète

    Presque cachée

    A ma fenêtre

    J’aime vous voir passer.

     

    Vous sans me remarquer

    Pliés sous votre parapluie

    Que le vent tente d’arracher

    Vous courrez transis.

     

    Vos empreintes fugitives

    Sur le trottoir mouillé

    En ondes craintives

    Sont aussitôt effacées.

     

    Pour me sortir du morose

    Pas même un petit signe flou

    Dites-moi quelque chose

    Quelles pensées emportez-vous ?

     

     

     

     

    « Quand une chansonette fleur bleue est propulsée par un groupe énergique.Paris, février 1996. »

  • Commentaires

    36
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 18:20

    ...point de rideau et pourtant, elle observe...

    bises de Mireille du Sablon

    35
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 16:18

    Bonjour

    Il y a le passant et la regardante ... une rencontre possible

    Un très joli texte

    34
    Mardi 1er Décembre 2015 à 21:07
    belle photo avec ce rideau de pluie et de mots
    33
    Mardi 1er Décembre 2015 à 18:46

    Des mots discrets aussi, pudiques pour ces regards oubliés derrière des fenêtres. La sculpture est étrange ou la dame qui épie se serait-elle pétrifiée?

    32
    Mardi 1er Décembre 2015 à 15:54

    Bonjour Pierre,

    Les réflexions d'une indéfectible Dame... C'est joli, image et texte.

    Bonne fin d'après-midi

    31
    Mardi 1er Décembre 2015 à 15:07

    Bonjour Pierre , oui un très beau texte et photo bien choisie , merci !

    Bon début de Décembre ..

    30
    Mardi 1er Décembre 2015 à 11:35
    marine D

    Joli cliché, je pense à la superbe chanson de Brassens, les Passantes mais c'est le contraire c'est lui qui regarde...

     

    A celle qu'on voit apparaître 
    Une seconde à sa fenêtre 
    Et qui, preste, s'évanouit 
    Mais dont la svelte silhouette 
    Est si gracieuse et fluette 
    Qu'on en demeure épanoui 

    29
    Mardi 1er Décembre 2015 à 10:33

    Un beau texte approprié...

    28
    Mardi 1er Décembre 2015 à 09:55

    Elle a tout compris cette jeune femme , se mettre discrètement à l'abri  à la moindre averse! ...( permanente oblige )

    Superbe photo.

    Très bonne journée !

      • Mardi 1er Décembre 2015 à 11:35

        Cerdan, Jeune ? Disons qu'un jour elle a cessé de vieillir.

    27
    Mardi 1er Décembre 2015 à 08:36
    Bonjour déjà... :) Elle me fait un peu peur cette discrète. Joli poème, bravo. Bonne journée.
      • Mardi 1er Décembre 2015 à 08:52

        Julie, il n'y a aucune raison d'avoir peur, elle est là depuis plusieurs siècles et n'a jamais mordu qui que ce soit :-)

    26
    Lundi 30 Novembre 2015 à 13:58

    Belle image, Pierre, bien en accord avec ton texte !

    Mais on peut inverser le sens du regard selon Brassens (et Antoine Pol)

                                            A celle qu'on voit apparaître
                                           Une seconde à sa fenêtre
                                           Et qui, preste, s'évanouit
                                           Mais dont la svelte silhouette
                                           Est si gracieuse et fluette
                                          Qu'on en demeure épanoui

      • Mardi 1er Décembre 2015 à 08:56

        Merci Michel pour la mise en parallèle du poème d'Antoine Pol mis en musique par Georges Brassens. On peut mesurer  la distance qui me reste à parcourir pour approcher l'excellence.

    25
    Lundi 30 Novembre 2015 à 13:56
    Superbe billet ! on dirait une chanson de Brassens ! Bonne fin de journée Pierre
      • Mardi 1er Décembre 2015 à 09:12

        Merci Eva. L'évocation de Georges Brassens est extémement flatteuse et mon la se mettrait à gonfler, on dirait partout au pays que ti Pierre à l'air ébahi.

    24
    Lundi 30 Novembre 2015 à 13:53

    excellente prise et texte ! amitiés

    23
    Lundi 30 Novembre 2015 à 12:13

    jolie photo avec un sourire discret humble et ravissant.

    Avec cette pluie qui n'enlève rien au charme et merci pour les jolis mots.

    Bon lundi

    22
    Lundi 30 Novembre 2015 à 11:21

    c'est vrai qu'elle a un petit air de Bretagne

    21
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:34

    Une belle prise

    JP

    20
    Ymi
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:16

    Bonjour Pierre,

    Si elle avait la chance de lire ta poésie,

    Elle aimerait te rencontrer !

     

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 10:02

        Merci Ymi*

        Cette figure de granite, c'est elle qui m'a parlé, ce que j'ai retranscrit, c'est elle qui me l'a dit.

    19
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 21:17
    moi aussi j'aime observer les passants qui ne m'observent pas... très jolie photo, très joli texte, bel ensemble pierre !
    18
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 16:34

    oui   une sacré sculpture d'artiste bel am  a+

    17
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 15:20

    bonjour,

    magnifique visage ... c'est dans les grandes villes qu'on se sent vraiment seul(e), chacun ne pense qu'à soi ...

    16
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 08:57

    C 'est vrai que c'est bien chacun pour soi peut-être plus dans les grandes villes ? Les gens ne se voient pas , chacun dans ses pensées, pris par les temps qui court .

    Très belle illustration de cette solitude 

    Bisous et bon dimanche Lucia

    15
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 08:51

    Avec Brasseur et Vian, une très belle page.

    14
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 08:01

    Une vision originale de la solitude. Bravo Pierre.

    Bon dimanche

    13
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 07:26

    excellent cadrage. intimiste.. presque comme une timidité une discrétion.. et la pluie en bonus. superbe. ma plus belle ouverture ce jour. bon week

    12
    Samedi 28 Novembre 2015 à 20:53
    Superbe Pierre ...
    Bises et belle soirée à toi
    11
    Samedi 28 Novembre 2015 à 19:12

    Très bien vu et photographié ce visage fort expressif. Comme un "coucou je suis là et je vous regarde".

    Beau texte en accord ...

    Mes amitiés

    Annick

    10
    Samedi 28 Novembre 2015 à 19:03

    Un vrai portrait...

    9
    Samedi 28 Novembre 2015 à 18:46

    la solitude des grandes villes ....

    8
    Samedi 28 Novembre 2015 à 18:41

    Un visage de pierre qui t'as vraiment inspiré  un joli texte !

    Bonne soirée

    7
    Samedi 28 Novembre 2015 à 18:39

    Bon soir,
    Très joli ce texte, et j'aime beaucoup cette photo avec les gouttes filées.
    Belle fin de soirée

    6
    Samedi 28 Novembre 2015 à 18:36

    Bonsoir PIerre. Un joli texte qui me ramène à des pensées que j'ai souvent eues par rapport à des inconnus (es) que je voyais passer...  Ta photo illustre assez bien l'inconnu...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :