• Georges Brassens - 22/10/1921-29/10/1981

    BonJour,

     

    Georges Brassens - 22/10/1921-29/10/1981

     

     

    C’est un petit salut à Georges Brassens que je vous propose aujourd’hui.

    C’est un 29 octobre qu’il prenait la poudre d’escampette. Il nous a laissé en héritage, tous les personnages qui traversent ses chansons et continuent leur sarabande dans ma tête et peut-être dans les vôtres aussi.

    Les personnages en question les voici, comme une liste à la Prévert, au fur et à mesure de leur apparition dans l’œuvre. Vous y retrouverez les bons, les brutes et les truands, même un certain maréchal que mon autocensure m’avait fait hésiter à nommer.

    L’énumération n’a pas la prétention d’être exhaustive, je suis sûr que certains exégètes parmi vous, me feront remarquer l’absence d’unetelle ou d’untel, en particulier dans les chansons interprétées par Jean Bertola, Joël Favreau, Maxime Leforestier, Marcel Amont, ou encore dans ses romans ‘’La tour des Miracles’’ et ‘’Les Amoureux qui écrivent sur l’eau’’.

     

    Vous n’avez plus qu’à vous laisser glisser dans la ronde des chansons.

     

     

    Papa Maman

    Le voleur de pommes,

    Le fossoyeur,

    Le cul-terreux,

    Les braves gens,

    Les femelles du canton,

    Le gorille,

    Le patron de la ménagerie,

    Le jeune juge en bois brut,

    La centenaire,

    Paul Fort, le petit cheval blanc,

    Flora et Archipiada,

    Thaïs, Héloïs,

    Pierre Esbaillard,

    Buridan,

    Berthes

    Bietris,

    Allys,

    Jehanne,

    Les gaillardes de Brives,

    Les guignols,

    Le vieux maréchal des logis,

    Le bon petit diable et Cendrillon,

    Elle, qui est partie avec mon parapluie,

    Toutes nos petites chéries,

    Corne d’aurochs,

    Ma mie

    Thérèse,

    Les amoureux des bancs publics

    Margoton la bergère,

    Le croquant,

    Les gars du village,

    Le maître d’école et ses potaches,

    Le maire,

    Le bedeau,

    Le bougnat,

    Les enfants de cœur,

    Même les gendarmes

    Le facteur,

    Les autres femmes de la commune,

    Les vieux et leurs petits-enfants,

    Pauvre Martin,

    La première fille dans ses bras,

    Suzon,

    Julie,

    Rosette,

    Lison,

    Jeanne et sa cane,

    La Margot et son triste bigot,

    Monsieur le propriétaire,

    Madame la gargotière,

    Sa Majesté financière,

    Le vent,

    Les fâcheux

    Les jean-foutre

    Les gens probes

    Les braves gens

    La fille à tout le monde

    La donzelle

    P… de toi,

    L’Auvergnat

    Les croquants et Les croquantes

    L’hôtesse

    L’étranger

    Hélène et les trois capitaines

    Marinette

    Dona Padilla del Flor et son brigand

    L’abbé saint Ildefonse

    Satan,

    Dieu

    Paul Verlaine

    Léandre le sot

    Colombine

    Pierrot

    Cassandre

    Son copain le Chêne

    Gastibelza, Victor Hugo

    Dona Sabine et sa mère la vieille maugrabine d’Anquetara

    Cléopâtre

    César

    Charlemagne

    Le comte de Saldagne

    Les croque-morts

    Sa veuve

    Ses chats

    Un fantôme

    Francis James

    Le petit garçon

    L’ivrogne

    La vierge vendue

    Simon de Cyrène

    Les malades

    L’honnête homme vénérable et la femme de l’agent de police

    Lisa

    La poupée

    L’écureuil en jupon

    L’oncle Archibald

    Les arracheurs de dents

    Les cafards

    Les charlatans

    Les prophètes

    Le voleur d’heures

    Les belles un tantinet rondelettes

    Les vieux amoureux

    Les amis

    Les parents

    Les garçons d’honneur,

    La fleuriste

    Grand-Père le bon papa

    L’épicier

    Le noctambule en or massif

    Machin, Chose

    Tantale

    Jean Richepin

    Les philistins

    Le vieux Léon

    Les bons enfants de la rue de Vanves

    Les Pierrots

    Les gentils de l’au-delà

    Les gaulois

    Les charretiers

    Les harengères et Les mégères,

    La Belle au bois dormant,

    Le turlupin,

    Le pornographe

    Le polisson

    Le marabout

    Le patron de cabaret

    Le grand Manitou,

    Le Père Noël et la petite fille

    Les femmes de Bertrand, Gontran, Pamphile, Firmin, Germain, Benjamin, Honoré, Désiré, Théophile

    Nestor

    La femme d’Hector

    La pauvre vieille de Bonhomme,

    Les petits macchabées ronds et prospères

    Les héritiers marron

    Les m’as-tu-vu

    Les salauds à 140Km/H

    Les galants

    Les écornifleurs

    Les mufles

    Le cocu

    Le chef de gare

    Ma maitresse la traitresse

    Tonton Nestor

    Jeannette

    Le fiancé

    Le garçon d’honneur

    Le maire,

    Un enfant de chœur

    Le gros dégueulasse

    La fine fleur de la populace

    Les calamiteux

    Les marmiteux

    La belle du bistrot

    Wallace

    Le Cœur d’artichaut

    Pierre

    Paul

    Jules

    Félicien

    La marquise de Carabas

    Le jeune homme de bonne tenue

    Penelope

    L’Ulysse de banlieue,

    Jupiter

    La voisine affolée

    Benjamin Franklin

    Le marchand de paratonnerres

    Le mécréant

    Le charbonnier

    Le pape

    Blaise Pascal

    Les punaises de sacristie

    Abélard

    Les petits chanteurs à la croix de bois

    La dame de charité

    Les pendus

    Le turc

    Le more

    Le roi Louis

    Ceux qui nous ont offensés

    Bécassine

    Ninette la fille à cent sous

    Les gens de bons conseils

    L’homme de la rue

    Les docteurs

    La femme du monde

    Madame la marquise

    Le Père Duval

    La déesse aux cent bouches

    Le public

    Jeanne

    L’ingénue

    La Belle

    Les chasseurs

    Messaline

    Agnès,

    Odette et Mélusine,

    La Pompadour

    Noémie

    Sarah

    Rebecca,

    La fille du royal tambour

    La Mogador et Clara,

    Homère

    Les guerriers de Sparte

    Les grognards de Bonaparte

    Mars,

    Margot la blanche caille

    Fanchon la cousette

    Les grâces roturières

    Les nymphes de ruisseau

    Les Vénus de barrière

    Le Prince

    Les dames du temps jadis

    La soubrette

    Cupidon

    Mimi

    Psyché

    Suzette

    Lisette,

    Les blancs-becs

    Les vieux mecs

    Les têtes chenues

    Les grisons

    Les vieux fourneaux

    Les jeunots

    Les petits cons

    vieux cons

    Les papas

    Les petits bleus

    Marquise

    Corneille

    L’assassiné au cœur ingénu

    Celle de vingt ans et son coquin

    Certains dévots

    Les filles de joie

    Les clients-salauds

    Les fils de pécores et de minus,

    Les copains

    Le capitaine et ses matelots

    Castor et Pollux

    Les gens de Sodome et Gomorrhe

    Montaigne

    La Boétie

    L’Ici git,

    Le petit joueur de flûteau

    Le roi

    L’évêque

    Les aïeux

    Ma promise

    La fille d’un grand d’Espagne,

    La tondue

    Le roi de Prusse

    Les Ich-Liebe-Dich

    Les sans-culottes

    Les bonnets phrygiens

    Les coupeurs de nattes

    Prévert et ses escargots

    Vous du vingt-e-deux septembre

    Icare,

    L’oncle Gaston

    L’oncle Martin

    Les Tommies

    Les Teutons

    Les veuves de guerre

    Le maréchal Pétain

    John Bull

    Les vainqueurs et Les vaincus

    Les soldats inconnus

    Les ennemis

    Les amis

    Les petits soldats de plomb

    Malbrough,

    Venus de callipyge

    Fanny

    Les couturiers

    Le duc de bordeaux

    Les souverains anglois

    Les jaloux

    Julot,

    Les venus de la vieille école

    Les belles vénales

    La Marjolaine

    Les belles dames et Les messieurs du pont d’Avignon

    Ma fille du geôlier

    Ma blonde,

    Saturne

    Le grand Pan

    Les ivrognes

    Noé

    Silène et compagnie

    Les minus

    Les pochards

    Bacchus

    Le professeur Nimbus

    Les deux imbéciles heureux

    Aphrodite, Eros et compagnie

    Caron, Pluton et compagnie

    Le Christ,

    La camarde

    Le vieux tabellion

    Gavroche et Mimi Pinson

    Les titis et Les grisettes

    La sirène femme poisson

    Les baigneuses et Les petits enfants

    Jésus

    Napoléon

    Paul Valéry

    Le fantôme

    Cupidon

    Les musiciens

    Les bruiteurs

    Les quatre bacheliers

    Les Sycophantes

    Le quatrième des parents

    Les chrétiens du pays

    Esculape

    Le monstre du Loh Ness

    Les nécrologues

    Les gros, les joufflus et les obèses

    Les femmes de journalistes

    L’épouse exaltée du rédacteur en chef

    Hippocrate

    Gallien

    Cythère,

    La dame de ses pensées

    Le grand Chêne

    Les roseaux mal pensant

    Manon Lescaut

    Sainte Madeleine

    Les gamines de malheur

    Les rombières de qualité

    Les punaises de salon de thé

    Les petites bourgeoises faux-culs

    Les clercs de notaires

    Les collégiennes

    Les ménagères

    Les salopes,

    Le tavernier du coin

    Le va-nu-pieds

    L’étudient miteux

    La femme d’un ouvrier

    Le flic bien singulier

    Les parleurs de jargon

    Les promis de Montfaucon

    Les illustres seigneuries

    François Villon

    Les nonnettes et Les nonnains

    Les petites sœurs

    L’abbesse de Pourras

    Les anges du guet

    La veuve patibulaire

    Les ribaudes apitoyées,

    Les emmerdantes, les emmerdeuses, les emmerderesses

    La petite enfant de Marie

    L’évêque

    Claudel,

    Bécassine

    Le robin

    Le gredin

    Madame de Sévigné

    Les hobereaux et Les gentillâtres

    L’étranger manant amoureux du tout-venant

    L’ancêtre

    Django et Crolla,

    Les carabins,

    Dalila

    La fine fleur du beau sexe

    Les enfants de Marie,

    Sa mie (tout est bon chez elle),

    Jean Richepin

    La religieuse

    Le chrétien

    Le païen

    L’athée

    Les enfants de chœur

    Les anges

    Monsieur le curé

    Satan,

    Alphonse de Lamartine,

    Le héros gâteux

    Les quatre qui refusent la rose

    Le chien du commissaire

    L’abbé

    Les quatre gosiers secs

    Les flics,

    Les quatre qui refusent la poignée de mains,

    Le sale petit bonhomme

    Paul et Virginie

    Hortense et Caroline,

    Fernande

    Félicie

    Léonore

    Lulu

    La sentinelle

    Le gardien de phare

    Le soldat inconnu

    Le séminariste,

    Le cambrioleur

    Le brave travailleur,

    Les recéleurs

    Mercure,

    Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

    La princesse et le croque-notes

    L’élite du pavé

    Les besogneux

    Les gueux et Les réprouvés,

    Les mendiants

    Les chantres bêlant

    Les poètes galants

    Les auteurs courtois

    Le chaperon rouge,

    Achille

    Pégase,

    Les saints Jean Bouche d’or

    Mathusalem

    Les boutefeux

    Les bons apôtres,

    Le coq imbécile

    Cythère

    Les m’as-tu-vu-quand-je-baise,

    Les passantes

    Antoine Pol

    Le roi des cons

    Le shah d’Iran

    Le petit roi de Jordanie

    Le bon Négus

    Le vieux Franco

    Marianne

    Les dragons de vertu

    Les femmes adultères

    Le pauvre solitaire

    Les femmes de chefs de gares

    Les maris

    Madame et monsieur Dupont

    Les femmes de flics

    Oreste et Pylade

    Son cocu préféré,

    Les gentes demoiselles

    Le souffleur

    Rastignac

    Balzac

    Mirabeau

    Apollinaire

    La première parisienne

    Alexandre

    Saint Michel

    Le vieux barbon

    Crésus

    Le zouave de l’Alma

    Le souverain pontife

    Les évêques et Les archevêques

    Les calotins

    Les fidèles

    Les putains

    Les moines

    Les Suisses

    Le bedeau

    Les sacristains

    Les vieux

    Les mous, Les gras, Les gros bourgeois

    Saint Martin

    Les ancêtres

    Les cadets

    Les gâteux

    Les avachis

    Les pauvres sépulcres blanchis,

    Le modeste

    Hercule

    L’emmerdeur

    Le grimaud

    Don Juan

    Léautaud

    Saint Barthélemy

    L’otage

    Le manchot

    Les casseuses

    La voisine

    Sa sœur,

    Cupidon

    Les jeunes galants,

    Les pharisiens

    Les béotiens

    Les aoûtiens,

    La fermière de comédie

    Henri II,

    Le ratichon

    Le gibier de potence

    Le pendu,

    Lèche-cocu

    Le sergent de ville

    Le militant

    Le militaire

    Les copains

    Les cousins

    Les voisins,

    Les patriotes

    Les invalides chez nous

    Les aveugles

    Les sourds

    Les muets

    Les manchots

    Les estropiés de chez nous

    Les amputés de Leurs bijoux de famille

    Nos trépassés,

    Mélanie la paimpolaise

    Les carabins

    Le con célèbre

    La sainte famille

    Les culs bénis,

    Sydney Bechet

    M’amie

    Flora

    Jeanne

    Thaïs

    Les belles dames du temps jadis

    Papa Zutty

    Machin Chose

    Luter, Longnon et Moustache...

    A bientôt.

     

    « Barbouille.Saut de la Mounine - Saujac - Lot. Juillet 2017. »

  • Commentaires

    30
    Jeudi 23 Novembre 2017 à 11:34

    Ha, l'inoubliable Jojo...

    Bravo pour cette liste, un sacré boulot. C'est marrant de voir cohabiter tout ce petits monde ! sarcastic

    29
    Lundi 6 Novembre 2017 à 17:54

    Bonne semaine Pierre.

    ....faut tout de même que je me penche sur le cas Brassens avant qu'il ne soit trop tard !!

    Le problème est que je n'en ai aucune envie.

    28
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 09:16

    Les passantes et l'Auvergnat ont ma préférence mais aussi trompettes de la renommée

    Et tant d'autres ....C'est impressionnant cette œuvre ....Bon week end Pierre

    27
    Jeudi 2 Novembre 2017 à 14:35

    bravo pour le travail effectué..sur cet illustre et irremplaçable poète.

    26
    Mercredi 1er Novembre 2017 à 10:34

    Oui voilà un chanteur qui berça ma jeunesse et que j'aime encore ! .

    Bon début de Novembre Pierre , escapade , 

    25
    Mardi 31 Octobre 2017 à 22:10

    oui Pierre c'est un bel hommage à ce grand de la chanson poétique ! et bien amené avec tous les personnages !   ... ... belle semaine A+ 

    24
    Mardi 31 Octobre 2017 à 14:43

    ben dis donc ! c'est toi qu'as récrit toute cette liste ?

      • Mardi 31 Octobre 2017 à 17:42

        Oui, j'ai vu des confusions, ce n'est pas la liste des titres des chansons mais bien la liste des personnages qui vivent dans leurs paroles.

        Recopier la liste des chansons n'aurait eu aucun intérêt, autant aller sur wikipédia...

      • Mardi 31 Octobre 2017 à 17:05

        j'ai l'impression qu'il y a pas mal de commentateurs qu'ont pas capté ce que tu présentes glasses

      • Mardi 31 Octobre 2017 à 16:59

        ben c'est un sacré boulot

      • Mardi 31 Octobre 2017 à 15:18

        Oui, pourquoi ?

    23
    Mardi 31 Octobre 2017 à 07:38

    ...quel bel hommage pour ce poète-chanteur disparu!

    J'ignorais tout ce répertoire mais certains titres me remettent l'air en tête...

    Bises du jour de Mireille du Sablon

      • Mardi 31 Octobre 2017 à 07:52

        Mireille,

        Ce ne sont pas les titres de ses chansons mais les personnages qui  les traversent.

        Un jour, j'en ai fais une liste à la manière des fiches de lecture comme je l'avais appris à l'école.

        Bonne journée. 

    22
    Lundi 30 Octobre 2017 à 08:32

    Wahou, exhaustif. Pas mieux.

    21
    Kri
    Lundi 30 Octobre 2017 à 07:37
    Kri

    Quel répertoire, je ne les connais pas toutes

    C'était un sacré poète

    20
    Lundi 30 Octobre 2017 à 05:25

    Oh, y en a un paquet !!

    Je connais mal cet homme.

    Bonne journée à toi.

     

    19
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 23:06
    Bonsoir Pierre,
    J'ai été élevée avec les chansons de Brassens. Le mari de ma mère connaissait son répertoire par coeur et tous les soirs et les weekend il prenait sa guitare et nous faisait un récital. Ma soeur et moi nous étions aux anges. Quand Brassens est mort je l'ai vu pleurer, encore aujourd'hui j'y pense encore ...
    Bon lundi Pierre, bises Véronique
    18
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 20:45
    Durgalola
    Merci pour cet hommage. Je vais reecouter ses chansons. Bises
    17
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 17:59

    Bonsoir Pierre. Tu lui rends un bel hommage, plutôt original.

    Je n'ai pas la mémoire des dates, le 29/10 ne m'a rien évoqué.

    Mais j'ai beaucoup de ses musiques et de ses textes en tête, et l'ai vu sur scène à 5 reprises.

    Alors que certains disaient que ses musiques étaient banales et "toujours pareil" je me souviens de la démonstration d'un grand pianiste classique (Weissemberg ? Pas sûr... ) qui décortiquait plusieurs de ses partitions en montrant les audaces et particularités de ses compositions. De toute façons, on reconnait chacune de ses chansons dès les premiers accords !

    Quant à ses textes, ils sont à la fois faciles à dire, tellement ils coulent dans la bouche, et extrêmement soignés, chaque mot trouve sa place.

    Tiens, je vais m'en passer un ou deux disques...

      • Dimanche 29 Octobre 2017 à 18:11

        Michel,

        Parfois pas si facile à chanter. Par exemple, je me suis collé à "La femme d'Hector", "Le chapeau de Mireille", de vraies mécaniques infernales, euh...pardon, géniale !

    16
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 16:15

    ah mon ami, mon idole, mon poète ! Que de bons moments j'ai passés en sa compagnie !

    15
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 13:51

    Impressionnante liste pour un indémodable artiste

    14
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 13:17

    J'y pensais justement ce matin. Je continue à l'écouter et cela fait des lustres que cela dure puisque la première chanson que j'ai entendue de lui c'était "les bancs publics". A l'époque, beaucoup de ses textes étaient censurés et pourtant quel poète... et quelle délicatesse dans ses mots malgré certains fort directs, à côté des grossièretés que l'on peut entendre de nos jours et que personne ne songe à censurer. Un grand bonhomme pour qui d'ailleurs j'avais créé un poème publié sur mon ancien site de poésie sur Ekla. Même si nous avons eu beaucoup de GRANDS chanteurs et compositeurs, il reste pour moi LE meilleur, le plus poétique, celui qui maniait le mieux notre belle langue.

    Un bel hommage pour 'anniversaire de sa disparition, il y a longtemps maintenant mais il nous est si proche qu'on a l'impression que c'était hier. Voici copie du poème que j'avais écrit en homme à ce grand Monsieur.

     

    A la mémoire d'un poète

     

    Il a cassé sa pipe
    Il y a bien longtemps
    Mais a laissé ses tripes
    En lieu de Testament.

    Il voulait qu’on l’Enterre
    Sur la plage de Sète
    Mais c’est au cimetière
    Qu’est notre cher poète.

    Sur  tous les Bancs publics
    Il nous a entraînés
    Et dans sa rhétorique
    Y’avait Rien à jeter.

    Avec lui nous avons
    Marguerite effeuillé
    Connu le vieux Léon
    La Jeanne et sa bonté.

    L’Auvergnat son compère
    Est Au bois de mon cœur
    Il chante la Prière
    Auprès du fossoyeur.

    Brave Margot soupire,
    Attendant La Fessée
    Et se meurt de désir
    Pour Quatre bacheliers.

    Seule Auprès de son arbre
    Marquise est énervée
    L’Orage au loin s’attarde
    Et Le Vent s’est levé.

    L’ancêtre dans son coin
    Se souvient et médite
    Au souvenir lointain
    D’la guerre 14-18.

    Le gorille ce Don Juan
    Se dit P… de toi
    Je suis un Mécréant
    Et loin d’être Le Roi.

    Le Fantôme Trompe la mort
    En pensant à Fernande
    Mais avec La Légende
    De la nonne il s’endort.

    Et Les Copains d’abord
    Gastibelza, Grand’Père
    Jeanne et Tonton Nestor
    C’est pour eux Comme hier.

    Avec Corne d’Aurochs
    Et Jehan l’advenu
    Ils partent encore en bloc
    Faire la chasse aux cocus.

    Si Cupidon s’en fout
    Brassens ce grand Bonhomme
    Qu’était pas un Voyou
    Pour moi est un grand homme.

    © Marie Le Corre, 16 juin 2006

     

     

     

    13
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 12:38

    Je ne prétends pas tout connaître de ces textes, mais la photo du livre me rappelle que j'avais aussi ce livre dans la collection Seghers :

    Egalement :Brel Barbara Boris Vian

    Ces livres, je les ai prêté et ne les ai jamais récupérés !

    J'y pense souvent, surtout que je les avais achetés avec le peu d'argent de poche que j'avais à l'époque !

    Bon dimanche

    12
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 12:06

    Bon jour,
    Un bel hommage à ce grand poète.
    Il fait partie de ma vie au plus loin que je puisse me souvenir, car mes parents étaient déjà des inconditionnels, autant te dire que j'ai baigné dans ses textes ou ceux qu'il a mis en musique et aucun doute pour moi que c'est lui qui est à l'origine de mon amour pour cette belle langue française.
    J'ai eu la chance de le voir trois fois à Bobino y compris dans sa loge, une première fois avec Jacques Martin en première partie, puis avec Maxime Le Forestier et enfin Yves Simon.
    Je crois que je devais être la plus jeune dans la salle, et même parfois, me voyant, il était gêné quand il disait des "gros mots" ;-)
    Mon mari et moi même pouvons entonner tout son répertoire même celles qu'il n'a jamais chanté lui-même, comme l'Orphelin, La maîtresse d'école, pour ne citer que ces deux là.
    Belle journée à toi et merci d'avoir marqué cet anniversaire. 36 ans déjà !



      • Mardi 31 Octobre 2017 à 09:05

        Pascale,

        Mon P'pa comme ton Papa, avait acheté ce premier disque aussi, je l'ai encore et les suivants en  25cm.

      • Mardi 31 Octobre 2017 à 08:32

        Pour moi, c'était un peu plus tard.
        En revanche, mon Papa avait directement accroché avec son premier disque "Le Gorille" boycotté ensuite par les radio car à cette époque très immorale. Depuis ce jour, il est resté omniprésent chez mes parents, puis pour moi et aussi pour mes enfants qui nul doute le transmettront aussi. 
        Je te souhaite une bonne journée Pierre

      • Dimanche 29 Octobre 2017 à 12:17

        Pascale,

        Je l'ai entendu la première fois à Bobino en 1954, je dis entendu parce que ma Môman me portait...dans son ventre smile.

    11
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 11:35

    Ma préférée est le Petit cheval blanc

    Quel Grand Artiste
    Bonne journée

    10
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 11:35

    Un très bel hommage à ce grand poète

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :