• Hé HÔ le passant

    Hé HÔ le passant

    (Clic sur la photo)

     

    Hé hÔ toi le passant qui passait

    Un compagnon qui t’accompagnerait

    Un trottineur qui trottinerait

    Une queue panache qui panacherait

    Devant derrière à tes côtés

    Pour tes balades tes virées.

     

    La roue tourne à crever d’ennuis

    J’en ai plus pour longtemps dans cette nuit

    Coincé là derrière mes barreaux

    Alors que j’aime les arbres les poteaux

    Les piquets ou les roues des voitures

    Je pisse triste dans la sciure.

     

    Ah une belle boue pour me rouler dedans

    La reniflette en l’air en me tortillant

    Les oreilles qui volent dans le vent des sentiers

    Patauger dans les flaques des fossés

    M’enivrer à plein pif de pâquerettes

    De bleuets de coquelicots de violettes.

     

    Je n’aboierai pas aux culs des vaches des chevaux

    Je laisserai tranquille les lapins les zozios

    Les chats c’est promis je foutrai la paix aux chats

    Aller emmène-moi tu ne le regretteras pas

    Mais tu tournes le dos tu t’en vas tu me laisses là

    Tu t’en fous de moi casse-toi va.

     

     

    « La visiteBêêlélaine. »

  • Commentaires

    13
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 09:45

    Aïe aïe aïe ....j'aurai préféré une fin comme ..."alors, tu as scié mes barreaux....à nous  maintenant les belles randos"..... une autre fois qui sait.....belle photo et beau texte en tous cas ....bonne journée ....

    12
    Lundi 15 Décembre 2014 à 10:14

    Excellent !

    JP

    11
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 16:08

    Et pourtant ils sont toujours maltraités et abandonné

    amicalement

    Claude

    10
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:59

    Magnifique poème illustré par une superbe photo ! 

    Il y a heureusement encore des personnes sensibles pour nos amis les bêtes sur cette planète bien mal en point ... 

    Bon week-end à vous ! smile

    9
    Jeudi 30 Octobre 2014 à 18:34

    ça se passe de commentaire, tout est dit...

    Pas de quoi être fier d'être un humain parfois.

    A bientôt

    8
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 18:10

    un texte très fort pour accompagner ce cliché .

    Merci pour ton appréciation de ce matin.

    Bonne soirée

    7
    Samedi 25 Octobre 2014 à 18:56

    Savoir regarder, avoir une âme et traduire ses émotions comme tu le fais c'est le talent d'un "Grand"

    Superbe N&B 

    Martial

    6
    Vendredi 24 Octobre 2014 à 07:31

    Bonjour à Tous qui avez apprécié cette page et qui me le dites si gentiment.

    Le chien, tête basse, sans un "mot", nous a suivi des yeux pendant tout notre passage devant sa maison.

    Je me suis retourné plusieurs fois car je sentais son regard dans mon dos, il nous regardait toujours.

    Merci

    5
    Vendredi 24 Octobre 2014 à 03:50

    "La grandeur d'une nation et son avancement moral peuvent être appréciés par la façon dont elle traite les animaux."

    Ghandi

    Ton empathie me touche , et comme tout le monde je dirai poignant parce que c'est le mot .

     

    4
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 19:35

    J'adore cette photo et de texte si bien approprié !

    3
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 06:51

    Je rejoins ma collègue au dessus texte très poignant effectivement. 

    Magnifique cliché aussi. 

     

    Je reviendrai... 

    Pour me retrouver c'est     ici 

     

    Bonne jouée

    2
    Mardi 21 Octobre 2014 à 11:36

    J'adore !

    1
    Samedi 18 Octobre 2014 à 17:41

    Une photo et un texte poignant.
    Difficile de dire "bon soir" après ça.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :