• Je vous attends depuis longtemps.

    BonJour,

     

     

    Je vous attends depuis longtemps.

     

    Des heures patientes,

    Des jours infiniment nus,

    Des heures absentes,

    Des jours sans début.

     

    Des grains de temps s’écoulent d’un sablier opaque qui ne mesurent ni l’avant ni l’après.

     

    Je suis encore ici,

    Les pensées bleuies.

    J’imagine un sourire lumineux,

    Un visage heureux, des yeux radieux.

     

    Un temps indéfiniment immobile et accroche heures.

     

    Je vous attends depuis longtemps.

    Dans l’onde de la rue,

    L'écho les pas résonnent.

    Des clapots de bavardages confus

    Et de coïncidences fusionnent.

     

    Vous êtes enfin là, mais en brise l’âme.

    C’est l’heure or.

     

     Je vous attends depuis longtemps.

     

    Revenue de ses songes sombres, une âme considérait l’anéantissement de l’attente. Chercher est trop tard

     

     

    A Bientôt.Creative Commons

    « Squelette ...

  • Commentaires

    29
    Samedi 10 Novembre à 13:24
    coucou, quand revenez-vous avec vos photos ???
      • Hier à 08:30

        Françoise, les photos sont ici. Merci pour ton intérêt pour elles.

        Maintenant, je réserve Eklablog pour les poèmes illustrés de photos b&n. 

    28
    Mercredi 7 Novembre à 21:35

    bonsoir Pierre , ton texte est si bien écrit !! et beau   waouh    merci  j'aime !!!  belle semaine A +

    27
    Vendredi 2 Novembre à 11:52

    C'est bien beau !

    26
    Jeudi 1er Novembre à 12:06
    ...suite à un texto de Sainte RITA ( reçu à 5h 47 ), je ne suis pas autorisé à commenter ce jour.Je ne peux ni ne veux la décevoir; Ste Rita étant ma Sainte à penser. Pardonnez-moi. ( 1000 excuses )².
    25
    Lundi 29 Octobre à 07:48
    j'ai fait un beau voyage sur votre stock de photos... regards de qualité du petit au plus grand. bon temps à vous et merci
    24
    Dimanche 28 Octobre à 20:15

    merci pour ta visite et au plaisir d'admirer quelques unes de tes photos. Bonne soirée.

    23
    Dimanche 21 Octobre à 10:53
    marine D

    Je n'aime pas les squelettes, la vie même quand elle est triste nous réserve un peu de douceur, enfin, espérons le , mais je garde ton poème , j'écoute les pas qui résonnent avec le clapot des bavardages confus, ça c'est beau...
    Bonne journée Pierre

    22
    Vendredi 19 Octobre à 16:52

    Ah flûte alors, trop tard !! hi hi
    Mais çà va, tu arrives encore à jongler très habilement avec les mots wink2

    A bientôt !

     

    21
    Vendredi 19 Octobre à 14:39

    Oui ce squelette m' inspire beaucoup car j'aime l' étrange sortant de l' ordinaire ! . 
    Je vais voir ton autre blog et bon week end Pierre , escapade , 

    20
    Vendredi 19 Octobre à 08:22

    j'ouvre et je tombe toujours sur cet article ???

      • Vendredi 19 Octobre à 10:15

        Françoise, la pose sera peut être longue. C'est comme une panne de sens. Merci pour  tes "???" qui m'interrogent aussi sur l'avenir ou le non-avenir de ce globe en baudruche.

        Je publierai encore quelques photos sur flickr.

    19
    Lundi 24 Septembre à 12:24

    ô vertige des mots qui viennent frapper à la fenêtre de notre sensibilité qui n'est pas encore...morte...Je suis admiratif de ton talent à les faire ainsi résonner !

    18
    Mercredi 19 Septembre à 21:48
    Durgalola
    Ce squelette apprécie notre vie. Photo intrigante. Merci pour ton poème
    17
    Samedi 15 Septembre à 20:16
    attendre tue c'est bien connu, l'amour aussi mais ton texte est bien écrit. bonne soirée.
    16
    Jeudi 13 Septembre à 08:39

    Me voilà ! je t'embrasse !

    15
    Mercredi 12 Septembre à 13:16

    Très beau texte d'une comment dire, philosophique mélancolie (ou vice-versa).
    Tout vient à point pour qui sait attendre, dit-on ! En fait, plus on vieillit, moins il faut attendre (de faire encore des choses rêvées peut-être) mais jeune, il faut bannir le tout tout de suite réclamé, à tort ; comme pour toute chose, l'idéal est probablement dans l'équilibre entre les deux.

    14
    Mardi 11 Septembre à 19:19

    Quidam lucide d'une étincelle

    N'attendant peut être

    Que l'Heure du repos Eternel

    Mérité ? En lit de bois d'Etre….

    Beaucoup d'humour et de tendresse à la fois dans ce poème qui me plaît à Temps 

    Bon Soir Pierre

    13
    Lundi 10 Septembre à 20:18

    Bonsoir Pierre,

    Ah oui quand même … il attend depuis très très longtemps lol !

    Bonne soirée, grosses bises, Véronique

    12
    Lundi 10 Septembre à 07:48
    PascalXLD

    Très beau coup d’œil et bien vu le titre

     

    Bonne journée

    11
    Dimanche 9 Septembre à 16:49

    Oui j'aime beaucoup cette fenêtre pleine d' humour sympa ! .

    Bonne semaine Pierre , escapade , 

    10
    Dimanche 9 Septembre à 10:23

    ah oui Pierre , une  photo humour hi hi    pour accompagner ton beau texte poétique   beau dimanche  a+

    9
    Dimanche 9 Septembre à 08:54

    Un certain temps en effet...

    8
    Dimanche 9 Septembre à 08:33

    Une patience qui défie le temps et qui ne trouve pas sa récompense

    Amicalement

    Claude

    7
    Samedi 8 Septembre à 20:56

    Mais que fait la police !! très drôle

    6
    Samedi 8 Septembre à 18:50

    ben dis donc, ça fait longtemps en effet!

    Bises de Mireille du sablon

    5
    Samedi 8 Septembre à 17:48

    Ah , effectivement cela fait un moment , patience mise à rude épreuve .

    Très beau texte ..

    Bonne fin de journée Bizzz

    Lucia

    4
    Samedi 8 Septembre à 15:34

    Très joli poème, et oui, en effet, depuis très très longtemps même ;-)
    Bonne fin de journée

    3
    Samedi 8 Septembre à 15:22

    Très très beau !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :